Page de garde Solis, un monde à part...


La faune solienne : le polyack.
Le polyack, ou yack polaire, a été nommé par analogie avec le yack té-restre, que l'on trouve dans les montagnes de l'Himalaya. C'est un gros herbivore à longs poils, dont les pattes sont munies de sabots très particuliers, à deux étages. Sa mâchoire inférieure porte deux courtes cornes horizontales pointant sur les côtés.
Il peut se passer d'eau pendant un temps indéterminé, et de fourrage pendant une vingtaine de jours. Il résiste au froid le plus vif sans problème, en dormant tant que la température reste inférieure à 37° sous zéro.
Les troupeaux "sauvages" passent l'hiver en se nourrissant des mousses gelées qui se trouvent sous la neige.
Les Soliens se servent du polyack comme animal de bât, de trait et même de selle. Certains animaux sont dressés pour ces diverses tâches, mais ils ne sont jamais parqués et peuvent retourner à l'état sauvage librement. On les distingue grâce à leur épilation nasale ou aux tresses que leur font les enfants.