Page de garde Solis, un monde à part...


Les marcheurs célèbres : La double mort de Carlos Ramillo.
Janvier T 96031 janvier T 970 - 31 juillet T 974
En janvier T 960, un partant du nom de Carlos Ramillo "prend le vert". On n'a aucune nouvelle de lui pendant dix ans et donc, le 31 janvier T 970, il est déclaré mort, en vertu de la loi fédérale des dix ans. Sa fille Sarita en est avisée sur Té-ra et ne souhaite pas recevoir le contenu du casier de consigne de son père.
En avril T 972, Sarita Ramillo reçoit sur Té-ra la visite d'un revenant, Dominique Nerteuil, qui lui déclare avoir rencontré Carlos Ramillo sur Thêta en juillet T 964.
Il lui donne une lettre dans laquelle Ramillo demandait à sa fille de récupérer à la consigne sa chaîne et sa croix de baptême pour la porter au sanctuaire de la vierge de Guadalupe, en expiation de ses pêchés sur Solis.
Carlos Ramillo a donc été réssucité administrativement, ramené du statut de personne décédée à celui de personne disparue.
Le 31 juillet T 974, en l'absence de nouvelles depuis dix ans, il est déclaré mort une deuxième fois.
En mai de la même année, l'amendement Ramillo avait été adopté, en raison du procès intenté par Sarita Ramillo. Cet amendement instituait un délai de dix ans après la mort du propriétaire pour que le contenu de son casier de consigne devienne propriété de la Force Navale.
Toujours cette même année 974, en juin, on apprenait le dramatique décès de la jeune Sarita, survenu sur Solis en novembre T 973.